Rechercher

5 questions à se poser avant de désencombrer

Dernière mise à jour : 1 mars 2021

Lorsqu’on se dirige vers le minimalisme, le mot désencombrer arrive assez rapidement. Cependant, avant de s’attaquer à la tâche du tri, il faut savoir comment s’y prendre. Commençons par 5 questions qu’il faut que tu te poses avant de décider si tu dois le garder ou t’en séparer.

POURQUOI VEUX-TU FAIRE ÇA ?


Il est important que tu saches identifier tes besoins. Est-ce seulement mal organisé ? Manques-tu de rangement ou as-tu justement trop de choses ? Pour chaque pièce de ton logement, visualise le résultat final que tu aimerais obtenir.

N’hésite pas à prendre des notes ou même à dessiner pour mieux comprendre tes envies et ne pas perdre la direction où tu souhaites aller.

EN AS-TU RÉELLEMENT BESOIN ?


J’étais la reine du « au cas où », jusqu’au jour où j’ai compris que le but de cette phrase n’arrivait jamais. Si ça fait des années que tu ne l’as pas utilisé, il y a de fortes chances pour que ce soit le cas pour celles à venir. N’aie pas peur de manquer. Garde cette idée « d’abondance » en te disant que si jamais tu en as de nouveau besoin, tu le trouveras forcément dans le commerce, sur internet ou simplement l’emprunter à un de tes proches.

EST-CE QU'IL TE REND HEUREUX ?


On a tous reçu un jour ou l’autre un cadeau qu’on n’aime pas plus que ça. Par culpabilité on le garde et c’est là que le problème arrive. On se retrouve avec plein d’objets qui nous prend de la place et on en tire aucune satisfaction. Sépare-toi en pour n’avoir chez toi que des choses que tu aimes. Si cela peut t’aider à déculpabiliser, dis-toi qu’il peut plaire à quelqu’un d’autre et l’existence de cet objet pourra retrouver son sens : alors donne-le ou vend-le à une personne qui sera heureuse de l’avoir.

S’il s’agit d’un objet à valeur sentimentale, il faut que tu saches l’émotion qu’il te procure. Si c’est pour te rendre malheureux(se) à chaque fois que tu le vois, tu comprends bien qu’il vaut mieux t’en séparer.

Si tu as des difficultés à comprendre comment ressentir si un objet te rend heureux ou non, j’explique cette notion dans un article : clic ici pour le lire.

EN AS-TU PLUSIEURS ? OU SIMILAIRES ?


Pas besoin d’en avoir cinq identiques ou d’avoir dix choses différentes qui reviennent au même résultat. Une fonction = un objet, pas besoin de plus ! Si l’objet peut remplir plusieurs fonctions, alors c’est le top ! C’est pratique et en plus de ça tu gagne de la place.

AS-TU VRAIMENT BESOIN DE TOUT CE STOCK ?

L'accumulation de 30 papiers toilettes, pas la peine. À moins que toute la famille ait un problème de digestion ou que tu fasses partie de la team qui pensent manquer de PQ à la prochaine vague de confinement, inutile d’avoir le stock d’un magasin. C’est un exemple parmi t’en d’autres. Comme je te l’ai dit plus haut, garde toujours une mentalité d’abondance.


Si tu fais parti(e) des gens qui ont besoin d’en avoir d’avance pour se sentir bien, j’écrirai bientôt un article pour t’expliquer la solution sans devenir une supérette.



Quelle notion te parle le plus et celle où tu aimerais qu’on creuse d'avantage ?

Hopy 🐾

73 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout